Togo

ANGE

Le lieu : Lomé, capitale du Togo.

Le contexte : Les enfants représentent près de la moitié de la population togolaise soit près de 3 millions de mineurs. Le nombre d’enfants travaillant et vivant dans la rue ou à la plage augmente de jour en jour. En 10 ans, ce nombre s’est accru de 200% à Lomé. L’absence de politique de suivi, de dispositions obligeant les parents à maintenir l’enfant à l’école, l’insuffisance de la politique de traitement et de structures de lutte contre la délinquance juvénile, et surtout la pauvreté, expliquent cette situation. Cela conduit souvent à la dislocation des familles et surtout à l’abandon des enfants dans les rues. ANGE est une des associations accréditées par l’Etat pour s’occuper des enfants identifiés par la ligne verte (Numéro téléphonique gratuit mis en place par l’Etat togolais en 2009 pour la protection de l’enfance).

Les objectifs : ANGE (« les Amis pour une Nouvelle Génération d’Enfants ») est un projet de réinsertion socioprofessionnelle des enfants de la rue, de la plage et en milieu carcéral, à Lomé.

Les principaux objectifs d’Ange sont de

  • Contribuer à la lutte contre la délinquance juvénile à Lomé,
  • Promouvoir et protéger les droits de l’enfant togolais,
  • Eduquer et réinsérer les enfants de la rue dans la société,
  • Permettre aux enfants de la rue d’acquérir des connaissances de base,
  • Revaloriser les jeux éducatifs et de loisirs pour les enfants concernés,
  • Former les adolescents et surtout les jeunes libérés de la Brigade pour Mineurs (centre d’internement judiciaire de Lomé) à des activités socioprofessionnelles,
  • Sensibiliser les parents, les jeunes et la société aux difficultés liées à la délinquance juvénile, à l’importance de l’éducation parentale, aux dangers de la rue…

La population bénéficiaire :
Au total, ANGE suit plus de 600 jeunes qui, pour la majorité, ont été réintégrés au sein de leur famille ou reçus dans une famille d’accueil. Environ 80% sont scolarisés. Les 20% restants suivent une formation professionnelle dans 4 grands domaines : bâtiment, automobile, secrétariat et soins de la personne. L’association finance leur scolarité et assure un suivi régulier de l’enfant.
Le centre d’hébergement accueille quant à lui presque 70 enfants en rupture de lien social.
ANGE collabore également avec la Brigade pour mineurs pour un suivi des jeunes détenus et assure une présence et des animations auprès des enfants vivant sur la plage.
Dans le cadre du projet ANGE, une ferme agro-pastorale a été créée à Sichem : Mon Refuge. Elle a pour objectif de permettre à ANGE d’acquérir son autonomie alimentaire par la production agricole et l’élevage, de former les jeunes du centre qui voudraient s’orienter vers les métiers de l’agriculture, et d’améliorer la qualité de l’alimentation fournie aux enfants du centre d accueil.

Le blog de Ange : [http://angetogo.solidairesdumonde.org/]

Les perspectives :
Le plus grand défi pour les deux années à venir est la construction d’un nouveau centre en vue d’offrir un meilleur cadre et de bénéficier d’une plus grande capacité d’accueil. Un terrain a été acquis grâce à Fondacio. Il est prévu de construire un bâtiment administratif, une cuisine et un réfectoire.