Chili

Au Chili, de nouvelles maisons pour une nouvelle vie

Au Chili, Fondacio vient en aide aux plus défavorisés à travers plusieurs projets. Avec « Un Hogar Mas Digno » (un logement plus décent), les habitants du bidonville de Huechuraba (quartier de Santiago, la capitale) se remettent sur pied.

Au Chili, 16% de la population vit toujours sous le seuil de la pauvreté. Avec des logements insalubres faits de bois et de tôle, et un climat n’épargnant ni chaleur en été ni froid en hiver, les conditions de vie s’avèrent éprouvantes.

Fondacio s’engage donc auprès des plus défavorisés à travers divers projets, dont « Un Hogar Mas Digno » (un logement plus décent) qui les aide à faire les démarches pour que le gouvernement leur construise un logement décent (en dur), ou leur construit directement un logement quand l’Etat ne peut pas les aider. De nombreux bénévoles sont engagés dans ce projet, et améliorent concrètement les conditions de vie des habitants de ces quartiers pauvres.

Deux bénéficiaires du projet, Carmen dont la maison va bientôt être construite, et Norma, heureuse habitante d’une petite maison dont elle prend grand soin, nous reçoivent chez elles.

JPEG - 60.1 ko
Carmen dans sa cuisine

Ce passage de la misère à un logement décent est essentiel pour avancer dans la vie. Bientôt bénéficiaire du projet, Carmen est rentrée en contact avec le projet il y a 8 ans. Elle sait maintenant que sa nouvelle maison verra le jour sous peu, et est fin prête : elle a déjà cousu les rideaux, ses voisins lui donnent du mobilier pour sa nouvelle maison…Elle vit ici avec sa fille, femme de ménage pour 350 euros par mois, et ses 3 enfants. Sur ce même terrain depuis plus de 30 ans, elle connaît des conditions de vie difficiles et y a vécu des drames, notamment un incendie qui lui a enlevé un enfant de 7 mois.

JPEG - 51.2 ko
Norma nous reçoit chez elle

A 67 ans, Norma rayonne, et est ravie de présenter sa maison joliment décorée de mosaïques, atelier qu’elle suit aussi au sein de Fondacio, avec le programme « Jésus capintero » (Jésus charpentier). Elle a également participé à un atelier couture pendant 4 ans : de quoi décorer sa nouvelle maison du sol au plafond ! Elle remercie Dieu chaque jour de l’aide que Fondacio a pu lui apporter : sans celle-ci, elle n’aurait pas pu obtenir les subventions de l’Etat pour construire sa maison, une longue bataille juridique dont il faut connaître les ficelles.

Veronica Muñoz, responsable du projet, assure que Norma est transformée depuis que la construction de cette maison en dur. Si la vie a toujours été difficile pour cette mère de 10 enfants, dont la petite-fille qu’elle a élevée vit toujours dans son arrière-cour avec son enfant, cette maison a été une vraie récompense et une grande fierté.

Le 24 avril dernier, 12 nouvelles maisons de ce type ont été officiellement remises à leurs heureux propriétaires à travers le Comité Angela Davis. Comme Norma, elles ont été accompagnées pendant 5 ans par Fondacio grâce à « Un Hogar Mas Digno » et Habitat para la Humanidad, et découvrent maintenant les joies d’un logement décent pour aller de l’avant.

Découvrez les autres Projets de Solidarité de Fondacio en France et à travers le Monde.