Les Entrepreneurs

Ce sont des hommes et des femmes qui rebâtissent les pays après les guerres et les grandes catastrophes naturelles.


Chère Madame, Cher Monsieur,

Ce sont des hommes et des femmes qui rebâtissent les pays après les guerres et les grandes catastrophes naturelles. Et au premier rang d’entre eux, les entrepreneurs.
Un entrepreneur sait, par désir et par expérience, ce que l’espoir et la confiance peuvent générer. Il saisit parfaitement tout ce qu’oser implique. Il avance en s’attachant à mobiliser le meilleur des ressources disponibles. Il a conscience qu’une entreprise doit beaucoup à l’écosystème où elle grandit et que son impact déborde largement les murs de son activité.

De tous temps en Syrie et en Irak comme en d’autres pays du Moyen-Orient, les entrepreneurs chrétiens ont été aux avant-postes de la vie politique, économique et sociale. Ils aiment et connaissent leurs pays. Ils savent, dans leur chair, le prix de la division, du repli communautaire, de l’obscurantisme et de la persécution idéologique. Fort heureusement, nombreux sont ceux qui n’ont pas renoncé à rebâtir ce que la folie des hommes a détruit. Dès que s’éloignera de l’Irak et de la Syrie la violence destructrice et stérile des combats, les entrepreneurs chrétiens de ces pays travailleront efficacement avec d’autres à leur reconstruction.

Sous l’impulsion de Fondacio et de l’OEuvre d’Orient, et avec l’aide de Meeschaert Asset Management, des dizaines d’entrepreneurs européens de bonne volonté unissent leurs talents et leurs ressources pour donner à leurs pairs syriens et irakiens les moyens de remettre rapidement leurs pays en état de marche. Ils veulent ainsi permettre aux chrétiens de rester sur les terres qui ont vu naître leur religion. De plus, constatant comme chacun, les enjeux immenses d’une immigration massive et désespérée vers l’Europe, ils savent parfaitement que ce qui est mené résolument là-bas aura un impact rapide et réel ici.

Leur engagement est personnel : ils donnent de leur temps pour activer leurs réseaux et se retrouver pour réfléchir régulièrement tous ensemble aux initiatives économiques, technologiques et culturelles à mettre en place en réponse aux attentes locales.

Leur engagement est collectif : ils invitent leurs propres équipes à partager solidairement avec leurs interlocuteurs irakiens et syriens le meilleur des ressources technologiques et intellectuelles de leurs propres entreprises et activités.

Leur engagement est financier : ils affectent, le temps d’une durée suffisamment longue, une partie de leur trésorerie disponible, personnelle ou de leurs entreprises (ou holding) à la constitution d’un fonds commun de placement, appelé Antiokeia (Antioche, qui abrita une des toutes premières communautés chrétiennes et devint le siège d’un patriarcat dont l’autorité s’étend sur l’essentiel du Moyen Orient actuel). La trésorerie placée reste propriété des entrepreneurs ou de leur entreprise, ainsi que tout ou partie des intérêts générés. Meeschaert Asset Management, qui gère ce fonds, reverse entre 40 et 50 % des frais de gestion* à L’OEuvre d’Orient qui affecte cette somme et effectue le contrôle opérationnel auprès des entrepreneurs économiques et sociaux en Irak et en Syrie.

L’objectif visé est de rassembler dans une première étape 100 entrepreneurs français et européens mobilisés par la reconstruction de la Syrie et de l’Irak aux côtés des entrepreneurs chrétiens de ces régions.

Pierre Sabatié-Garat, Président de l’OEuvre d’Orient
François Prouteau, Président de Fondacio

* Selon les modalités précisées dans le prospectus du fonds disponible sur le site de Meeschaert Asset Management.


Fondacio est un mouvement de laïcs chrétiens (reconnu de droit pontifical) qui cherchent à associer l’amitié avec le Christ et l’engagement dans les enjeux du
monde : entreprise, jeunes, couples et familles, solidarités. Fondacio rassemble environ 3 000 membres dans une vingtaine de pays sur les cinq continents.


L’OEuvre d’Orient est une association de bienfaisance fondée en 1856 et régie par la loi du 1er juillet 1901, entièrement consacrée à l’aide aux chrétiens d’Orient. Forte de 60000 donateurs réguliers, l’OEuvre intervient dans 23 pays autour de trois missions : l’éducation (plus de 400 établissements scolaires, crèches, jardins d’enfants, orphelinats, écoles primaires et secondaires, centres professionnels, universités catholiques), la santé et l’action sociale (dispensaires, hôpitaux, institutions pour handicapés, maisons de retraite… où sont pris en charge plus de 3 millions de malades, de handicapés et de pauvres), et l’action pastorale et culturelle (bourses d’études aux futurs prêtres et religieuses, soutien des centres de formation, des
bibliothèques…).


Meeschaert Asset Management, filiale de gestion d’actifs du groupe Meeschaert, s’inscrit dans la démarche de responsabilité sociétale d’un groupe qui, depuis son origine, met l’innovation – source de performance – au service du sens. Pionnier de la gestion éthique en France, son approche ISR s’est ainsi renforcée au cours des années. En construisant, avec ses clients, des véhicules d’investissement plus spécifiques, Meeschaert Asset Management développe des fonds de partage sur mesure, définis avec eux selon les principes auxquels ils sont attachés.

Je participerai à cette réunion

Je ne participerai pas

Je participerai et serai accompagné(e)

Plan

Unsubscribe