Fin de vie : oui à l’urgence de la fraternité !

Déclaration des évêques de France
Publié le 22 mars 2018

« En France, les états généraux de la bioéthique ont suscité l’engouement : à l’issue de la phase de concertation publique achevée en avril, on constate un bilan de participation citoyenne très positif. Une des deux thématiques qui a recueilli le plus de contributions sur le site internet des états généraux est la prise en charge de la fin de vie. Les réflexions et dialogues qui s’engagent à ce sujet peuvent s’enrichir de l’éclairage des 118 évêques de France qui appellent leurs concitoyens et leurs parlementaires « à un sursaut de conscience pour que s’édifie toujours plus en France une société fraternelle où nous prendrons individuellement et collectivement soin les uns des autres ». On ne peut qu’honorer les six raisons éthiques majeures qu’ils proposent pour s’opposer à la légalisation d’assistance au suicide et d’euthanasie. »


PDF - 223.6 ko