Bénin

La Miséricorde

Le lieu : Situé à 15 km de Porto-Novo, le village de Dangbo.

Le contexte : Dangbo ne dispose d’aucune structure de formation professionnelle et les jeunes n’ont pas les moyens d’accéder aux établissements urbains. Beaucoup d’enfants de la commune arrêtent l’école le plus souvent après les classes de CM1 ou CM2, principalement les filles du fait de la mentalité locale non favorable à leur envoi à l’école qui est considéré comme un gaspillage d’argent. Ces enfants déscolarisés tombent dans l’inactivité qui favorise l’insécurité et le vol. Désœuvrés ou vivant de petits boulots, les jeunes ont peu de confiance dans leur avenir et les familles n’imaginent pas de promotion sociale possible. L’école maternelle a été créée en avril 2005. Elle fonctionne très bien avec un impact positif sur les élèves dans la poursuite de leur scolarité. La qualité de l’enseignement dispensé fait sensiblement augmenter le taux de fréquentation de l’établissement d’année en année, si bien qu’un agrandissement des infrastructures devra être opéré d’ici quelques années. De plus, les élèves de primaire qui sont passés par l’école maternelle deviennent « tête de classe ».

Les objectifs : Proposer des initiatives propices au développement de la commune et porteuses d’espérance pour les jeunes au travers de 3 projets : une maternelle, un centre de formation professionnelle et un centre de recherche et de documentation.
Les jeunes scolarisés ont des perspectives d’avenir dans la région. Ils peuvent s’insérer dans l’économie locale, ce qui diminue l’exode rural et les maternités précoces. De plus, les jeunes ayant vécu dans un centre moderne ne se satisferont plus du cadre précaire de leur mode de vie et souhaiteront l’améliorer. Cela favorisera le développement socio-économique de la région.

La population bénéficiaire : A la rentrée, ce sont 64 enfants qui ont été accueillis à la maternelle. 36 personnes ont été initiées à l’informatique l’an passé, 6 personnes suivent des cours au centre de formation professionnelle depuis la rentrée. Le taux de fréquentation de la bibliothèque a considérablement augmenté.

Perspectives : Transformation de l’ancien bâtiment de l’école maternelle en une salle d’alphabétisation, un bureau et un centre d’hébergement pour les jeunes qui viennent s’instruire au centre de formation professionnelle. Ce dernier a été ouvert en novembre 2010 et propose 3 ateliers : couture, coiffure, et artisanat (tissage, fabrication de perles etc).
Améliorer la situation du centre de recherche et de formation (bibliothèque et centre informatique) qui se trouve actuellement dans le bâtiment du centre de formation, notamment par le biais de la construction d’une paillotte afin de permettre un nombre plus important de lecteurs.