Les Instituts de Formation

L’éventail toujours plus large des possibles, le bouleversement des valeurs, les difficultés du monde du travail font de l’entrée dans la vie active un pas parfois difficile à franchir. Aspirant à une vie porteuse de sens, certains jeunes cherchent leur voie dans cette complexité. Les Instituts de Formation de Fondacio (IFF) s’inscrivent dans cette priorité et se consacrent à la formation des jeunes sur chaque continent : à Angers (France), Lomé (Togo) et Manille (Philippines) et bientôt Santiago (Chili).

Ils proposent à des étudiants, chrétiens ou non, de définir et de mettre en œuvre un projet professionnel porteur de sens, au service de la société. Ils offrent aussi à ceux qui sont chrétiens des programmes de formation adaptés à leur désir de vivre leur foi au cœur de leurs engagements professionnels et personnels.
Les programmes de formation sont animés selon la pédagogie de Fondacio qui fait dialoguer questionnement personnel, relecture, apports intellectuels, stages et lieux d’engagement.

L’IFF Afrique :

Plus d’informations sur le site de l’IFF Afrique.

L’IFF Asie :

L’IFF Asie a démarré en 2006. Il s’adresse à des jeunes souhaitant s’engager et devenir acteurs du renouveau de l’Eglise et de la société civile. Il forme des animateurs pastoraux et propose également un Master en conduite de projet de développement, en partenariat avec l’université Xavier-Ateneo de Cagayan. Il rayonne sur l’ensemble de la région Asie et forme des étudiants originaires d’une dizaine de pays différents : le site de Fondacio Asie

L’IFF Europe :

L’IFF Europe a été créé officiellement en 1988 et travaille en partenariat avec l’Université Catholique de l’Ouest.

« Avant, je disais « tout sauf des responsabilités ! ». Cette année, j’ai su apprivoiser la responsabilité petit à petit, à tel point que j’y ai pris goût. Au fur et à mesure, je me suis de plus en plus passionné. La reconnaissance de la part des autres m’a permis de calmer mon manque de confiance et de me redynamiser. J’ai décidé de stopper mon auto-exclusion systématique et j’ai choisi mon orientation professionnelle. »