Ange : Rencontre avec Gaëtan, un jeune acteur du projet ! 

Ange : Comment avez-vous entendu parler d'ANGE ?

Gaëtan : Tout a commencé en 2015 lorsque j'ai obtenu mon bac deuxième partie. Orphelin de mes deux parents depuis l'âge de 11 ans, je vivais avec ma grand-mère qui n'avait pas les moyens de s'occuper de moi. Par conséquent, j'ai erré dans les rues pour subvenir à mes besoins. J'ai fait des petits boulots pour payer ma scolarité, j'ai combiné école et petits boulots. C'est lors d'une sortie que j'ai rencontré un jour un éducateur de l'ONG ANGE qui a été touché par ma situation et m'a intégré dans leur programme de réinsertion des jeunes.

Qu'est-ce que ANGE vous a apporté de positif ?

G : L'ONG ANGE m'a apporté beaucoup de choses. On m'a donné une maison, une famille et tous mes besoins ont été satisfaits. L'ONG ANGE a réalisé mon rêve de poursuivre mes études. Aujourd'hui, j'ai mon baccalauréat et je poursuis un master en Chine.

Q : Parlez-nous brièvement de votre parcours universitaire

G : Ainsi, après avoir rejoint l'ONG ANGE en 2015, je me suis inscrit à l'Université de Lomé, Faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG), avec une spécialisation en analyse et politique économiques. Après quatre ans, j'ai obtenu mon permis. Après avoir obtenu mon diplôme, j'ai postulé pour une bourse du gouvernement chinois pour Togoles étudiants. Dieu merci, j'ai été sélectionné et je suis aujourd'hui récipiendaire de cette bourse à l'Université Jiaotong de Xi'an. En septembre 2020, j'ai commencé mon année universitaire dans la spécialité "Économie appliquée".
A cause du Covid-19, je n'ai pas pu me rendre en Chine comme prévu mais néanmoins je suis les cours à distance. J'en profite pour remercier l'ONG ANGE qui nous a fourni une connexion internet au centre « Chez mon père », grâce à laquelle je peux suivre les cours en ligne. Cependant, mon plus grand souhait est de pouvoir voyager en Chine et suivre les cours en personne.

Q: Quels sont vos projets pour l'avenir?

G : Après mon master, je souhaite travailler dans une institution financière en Chine pour mettre mes connaissances au service de mon pays. Au-delà de mon projet professionnel, j'aimerais devenir une source de motivation pour mes jeunes frères et aussi m'impliquer dans les efforts de l'association pour prendre soin d'eux.