Rencontre avec Hubert de Boisredon

Rencontre avec Hubert de Boisredon, PDG du groupe Armor, à propos de son livre "L'Esprit souffle, suis-le. Itinéraire d'un leader engagé".

Hubert de Boisredon, PDG du groupe ARMOR, dont le siège est à Nantes dans l'ouest de la France, est impliqué auprès de Fondacio depuis sa jeunesse. Dans un livre à paraître en France en septembre 2021, "L'Esprit souffle, suis-le" (L'Esprit souffle, suivez-le), son itinéraire de leader engagé témoigne de la manière d'être acteur du changement pour construire un monde plus humain et plus juste, au cœur des enjeux de nos sociétés. C'est un histoire qui raconte de manière simple et authentique son parcours de transformation personnelle, avec et pour les autres, les rencontres et les expériences qui l'ont inspiré et la manière dont l'accueil d'un Dieu vivant dans sa vie est une source fondamentale d'être un ferment d'espérance Que l'on connaisse ou non le monde des affaires, c'est aussi une illustration qu'il peut être un lieu d'humanisation de notre monde.C'est aussi un signe de la Bonne Nouvelle dans les périphéries du monde.


"Il est possible de faire quelque chose d'extraordinaire de sa vie quand on fait confiance à son guide intérieur, à son étoile, à ses talents et, pour ceux qui savent le reconnaître et le nommer, Dieu qui habite au plus profond de notre être." Hubert de Boisredon

 

Cela peut paraître étrange de parler du Saint-Esprit quand on est chef d'entreprise, reconnaît Hubert, mais pour lui, le travail est un lieu de co-création et de transformation du monde. Fondacio a été un lieu qui l'a nourri et encouragé à s'engager dans le monde. C'est une spiritualité qui unit foi et engagement, qui nous invite à croire que Dieu est engagé dans nos aventures humaines. 
En avant-goût de son livre et des liens vers les articles de presse et interviews proposés en fin d'article, nous reproduisons ici l'interview de Magali Audusseau publiée sur le site fondacio.fr

Comment avez-vous rencontré le Christ ? Qu'est-ce que ça a changé dans ta vie ?


Hubert dB - Toute ma jeunesse j'ai essayé d'être parfait et d'être le meilleur pour mériter l'amour de Dieu. Mais lors d'une retraite à La Roche d'Or en 1982, alors que j'avais 18 ans, le Père Callerand, qui prêchait, me dit un mot : « Laisse-toi aimer, laisse-toi aimer de Dieu ». Ce fut un tournant. Il a été témoin de la vie de Charles de Foucauld qui a interpellé Dieu en disant « Mon Dieu, si tu existes, manifeste-toi à moi ». J'ai fait mien ce défi et j'ai gravi la colline du Rocher d'Or, et, étant complètement seul au sommet, j'ai crié : « Mon Dieu, si tu existes, manifeste-toi à moi ». Je fus alors saisi par une présence qui m'enveloppait d'un tel amour que je n'avais plus rien à dire, plus rien à porter, sauf à rester là et à le recevoir. Pendant longtemps, je n'avais aucune envie de bouger, tant cette présence était douce et forte. Je pouvais le sentir pénétrer dans tous les pores de ma peau. Cela a littéralement changé ma vie en me faisant réaliser que je n'avais plus besoin d'être parfaite pour être aimée. À ce moment-là, je suis devenu libre de faire mes propres choix.

Hubert
Dans votre livre, vous parlez de la façon dont cette rencontre avec Dieu a été un tournant. Et il y a aussi la rencontre avec Fondacio. Quelles sont les réalisations concrètes qui en ont découlé ?


Hubert dB - J'ai très vite perçu une invitation à m'engager en tant que chrétien dans la société. Cela a commencé avec la création de Contigo (une banque de microcrédit créée au Chili sous le statut de fondation) avec Laurent et Marianne (maintenant mon épouse). À cette époque, Fondacio était plus axé sur la communauté, avec tout un groupe d'amis et encouragés par le fondateur de Fondacio et Ignacio Rosselot, qui était alors en charge de Fondacio Chili, nous avions déjà le souhait que cette spiritualité de Fondacio soit donnée au monde et apporte quelque chose d'utile par un moyen économique, pour que nos contemporains vivent mieux, soient plus heureux et puissent développer leurs talents. Contigo était vraiment à ce sujet.
Fondacio est le lieu spirituel qui m'a toujours laissé très libre et m'a encouragé à m'engager avec le monde. C'est une spiritualité qui unit foi et engagement, qui nous invite à croire que Dieu est engagé dans nos aventures humaines. Fondacio m'apparaît comme une aide pour voir Dieu en moi, dans les autres et pour les autres. Je m'engage dans la communauté car je trouve force et nourriture pour mon parcours de vie, et aussi une volonté commune de construire un monde plus humain et plus juste.


En tant que leader visionnaire, pensez-vous que le capitalisme intégral pourrait être une solution pour l'entreprise de demain ? et si oui dans quelles conditions ?

Hubert dB - Je pense que le capitalisme doit être intégral, humaniste et altruiste. Elle doit non seulement viser à maximiser le profit, mais aussi permettre le développement de l'être humain et la transformation de la société.
Au sein du groupe Armor, nous plaçons l'innovation sociétale au cœur de la transformation de l'entreprise. Nous voulons utiliser l'innovation technologique au service d'un objectif plus large : assurer la sécurité des biens et des personnes, lutter contre le réchauffement climatique, développer l'économie circulaire et créer des emplois localement. L'objectif est en effet de permettre l'épanouissement humain et de construire un monde plus écologique et humain. C'est Laudato Si' dans le monde des affaires et au nom de la parole de Jésus : "Je ne suis pas venu pour juger le monde, mais pour l'aimer". Cela m'invite à m'engager dans le monde en me donnant par amour pour lui. C'est toute la spiritualité de Fondacio.


Quels sont les autres lieux où vous vous engagez comme disciple du Christ à Fondacio ?


Hubert dB - Au-delà de mon action dans l'entreprise au sein d'Armor en tant que membre engagé de Fondacio, je fais partie de l'équipe du siège international et je suis également heureux d'être aux côtés de Marianne, dans le soutien et dans la prière, dans sa responsabilité pour Fondacio France, comme elle l'est pour moi dans mes divers engagements.


Aussi, depuis trois ans, avec les encouragements et le soutien de François Prouteau, président de Fondacio, Louis Faure et moi avons créé Eotekoum, un cabinet de conseil en leadership pour accompagner les porteurs et acteurs de projets, jeunes et moins jeunes, qui souhaitent se donner pour transformer le monde, à commencer par leur organisation et par eux-mêmes. En effet, nous avons tous souvent de grands idéaux, mais sommes freinés par nos propres blocages, nos peurs, nos attachements et parfois nos infidélités. Il est important de travailler sur nous-mêmes, non pas pour devenir plus parfaits, mais pour devenir plus conscients de ce que nous pourrions accomplir si nous laissons l'Esprit s'emparer de nous et éveiller en nous le courage d'agir. C'est aussi tout le message de mon livre.
Le livre "The Spirit Blows, Follow It. Itinéraire d'un leader engagé" édité par MAME - Prix : 15,90€. Commander


Regardez le podcast Zétéo avec Hubert de Boisredon : Le monde a besoin de témoins de l'amour de Dieu


Divers articles de presse ont fait écho au livre et au parcours d'Hubert : 


> Aleteia - Un grand patron qui a choisi de suivre l'Esprit-saint
> La Croix - " L'Esprit souffle, suis-le ", itinéraire d`un dirigeant engagé
> Les Echos - " Rendre le monde meilleur ou maximiser la rentabilité ?