Histoires d'espoir

Les histoires nous enchantent. Nous nous souvenons d'eux longtemps après qu'elles aient été racontées. Et nous les transmettons à notre prochaine génération. Elles fournissent les liens dans notre toile de vie.

Les histoires nous définissent. Ils racontent nos aspirations les plus profondes, nos espoirs pour le monde qui nous entoure. Ils médiatisent la vie et le sens pour nous. 

Les histoires nous provoquent. Pendant que nous écoutons, nous sommes invités à prendre position. Car il y a aussi des histoires de douleur, de souffrance et de persévérance. Et on nous demande de devenir les conteurs d'histoires des sans voix.

Nous devenons l'histoire que nous racontons. Elles sont le fondement de notre existence culturelle, spirituelle et éthique. Nos expériences et souvenirs partagés nous lient à la communauté.

Ici, dans ces pages, nous lisons certaines des histoires de cœurs audacieux et d'esprits créatifs, de personnes qui ouvrent de nouvelles voies et de communautés ouvrant des voies là où il n'en existait pas. Un peuple en mouvement, répondant aux besoins et aux défis de l'époque.

C'est l'histoire de Fondacio, vivant sa grâce de mission, de communauté et de chemin de transformation, dans les rues de l'histoire. Ce peuple en mouvement, c'est aussi l'Église. Elle est née de ces multiples petits «oui» que chaque protagoniste proclame et sur lesquels agit. Cela devient une histoire partagée de Jésus au milieu de nous.

Elle est chrétienne pour le monde.

Préface de Charles Bertille (Fondacio en Asie)

Histoires d'espoir