Première réunion des anciens élèves de Young Lives Myitkyina

La réunion des anciens élèves de Young Lives Myitkyina s'est tenue le 1er août 2020 au mont Sainte-Croix, à une heure du centre Young Lives Myitkyina.

Ce fut une joie de voir se réunir 36 anciens élèves de 5 promotions.

L'équipe de Young Lives Myitkyina s'est préparée un mois à l'avance pour donner un sens à cet événement pour ses anciens élèves. Ils ont préparé des jeux, un discours spécial et un temps de partage pour faire connaissance et écouter les histoires de chacun.

Jeunes vies


Le père Jérôme, l'orateur principal de cette journée, a fait un discours qui a attiré l'attention des anciens élèves. Il a demandé : "Quelle est votre relation avec Dieu ?

Il a invité tout le monde à "Réfléchir et prier pour savoir où vous en êtes en ce moment. En tant qu'humain, nous lui demandons simplement de nous demander ce que nous voulons, mais nous n'écoutons jamais ses réponses. Il est donc important d'écouter tout en priant".

Il a ensuite évoqué les défis de la foi des jeunes d'aujourd'hui.

"S'il vous plaît, pensez-y. Nous vivons avec des gens qui ont des croyances différentes. Notre foi peut être ébranlée. Alors, par où commencer pour affermir notre foi ? Nous devrions connaître notre catéchisme. Nous devons apprendre et étudier davantage dans notre jeunesse. Les jeunes sont les futurs leaders de la famille. Pour enseigner le catéchisme à vos enfants, vous devez connaître le catéchisme de l'Église catholique".

Ce discours a rappelé aux anciens élèves que dans le progrès de la croissance, l'important n'est pas seulement le "faire" mais aussi l'"être".


Messe de jeunes vies

Par la suite, pendant le temps de partage, certains anciens ont partagé comment leur vie avait changé après avoir participé au programme Young Lives.

A Roi Nu (Promo 2) a déclaré : "J'étais une personne timide avant de postuler au programme Young Lives. Mais après ce programme, je suis capable de me tenir devant les gens grâce à Young Lives. J'ai très bien appris l'anglais et cela m'a aidé à repasser l'examen du lycée ." Elle a réussi l'examen d'entrée à l'université après le programme YLDC et elle est maintenant étudiante à l'université.

Naw San (promo 1), qui travaille actuellement dans une OSC (organisation de la société civile) à Myitkyina, a également partagé «Avant, je ne savais pas bien communiquer avec les gens. Mais Young Lives m'a appris à bien communiquer avec les gens autour de moi. Cela m'aide lorsque je travaille avec le prêtre, le catéchiste et les jeunes de ma paroisse."

Zar Zar Aung (promo 5) a affirmé : «Je n'avais pas d'estime de moi et je ne savais pas que j'avais mes forces et mes points faibles. Mais après le programme Young Lives, je sais appliquer ma force et améliorer ma faiblesse." Maintenant, elle participe activement aux activités de l'Église.

Conclusion
Les anciens élèves ont envie de se réunir plus souvent à l'avenir.

Ce type de programme nous aide à rester en contact avec nos amis et nous permet d'écouter et de partager nos vies et nos expériences.

Ceci est vrai non seulement pour les anciens mais aussi pour l'équipe.

Nous ne savons peut-être pas ce que l'avenir nous réserve, en particulier avec la situation COVID. Mais nous ferons de notre mieux pour continuer cette mission pour les jeunes de Myitkyina.

Le rassemblement a été un succès par la grâce de Dieu et grâce aux efforts de chacun.